21 septembre 2010

Deux soeurs pour un Roi Vs La vraie histoire

112348_b_deux_soeurs_pour_un_roi

Cela fait un moment que j'avais envie d'écrire au sujet de ce film. Hier, en le re-regardant, je me suis dis que c'était le moment ou jamais. C'est un film que j'aime beaucoup. En fait, j'adore tout ce qui a un rapport aux cours Royales (anciennes) et j'affectionne tout particulièrement l'histoire d'Henry VIII. Je suis d'ailleurs une grande fan de la série "The Tudors" (article à venir surement).

Ce film est vraiment bien, le scénario, les décors, les acteurs. Tout est "top niveau". Un seul hic et non des moindres : Le non respect de l'histoire originale. C'est donc la raison pour laquelle j'ai choisi de mettre en lien (dans mon article) la fiction et le réel.

250px_other_boleyn_girl_1_

Les personnages changent de "personnalités", d'âges, d'histoires, etc... C'est un peu embêtant pour un film qui se veut "Historique". Cela dit, ce film est une adaptation du célèbre Best Seller de Kényane Philippa Gregory. Donc c'est surtout cette écrivain qui s'est permise énormément de libertés vis à vis de l'histoire. L'histoire est énormément romancée afin de mettre en avant un soit disant conflit entre les deux soeurs Boleyn, Anne et Mary. Ce qui ne fut pas du tout le cas. Du coup, tout le film tournant autours de ça, on met de coté pas mal de points essentiels (historiquement parlant, et politiquement aussi), comme la rupture entre Rome et l'Angleterre, et donc la naissance d'une "nouvelle" religion ainsi  que l'absence de personnages importants comme le Cardinal Wosley, qui a tenu un rôle très important (avant sa chute).

Cependant, il faut regarder ce film sans attentes, où du moins une, celle d'assister à un film "historique" , mais  au contraire apprécier une histoire romancée des plus dramatiques. On doit s'obliger à mettre de coté l'Histoire, sinon on passe chaque seconde à se dire "Non ça c'est pas bon. Ça non plus...".

Fall2009_the_other_boleyn_girl

Certaines choses semblent pourtant très crédibles et ont été mises en avant dans les livres d'histoire. Par exemple le comportement d'Anne Boleyn. Dans le film elle se montre (après son retour à la cours d'Angleterre) très "maligne" et à l'aise en public. Les gens ne pouvant s'empêcher de rester autours d'elle. Sa présence semble des plus agréables. Et physiquement aussi elle semble relativement proche de Natalie Portman (petite, mince, teint mat, cheveux détachés et des yeux foncés, presque noirs).

theotherboleyngirl2_500

Quant à Mary, elle semble plus effacée, plus "lisse". Ce qui va très bien avec la beauté "angélique" de Scarlett Johanson. Cependant, encore une fois (je ne veux pas faire ma chipoteuse), on dit d'elle qu'elle est la soeur cadette, ce qui dans la vraie vie s'est avérée être faux, elle était l'ainée de Anne, et elle n'avait rien de la jeune fille sage qu'on veut montrer dans le film. Non qu'elle fut une véritable diablesse, mais disons qu'elle aimait passer du temps au "lit". Elle a été la maitresse du roi de France, François 1er, puis a eu de nombreuses aventures. Elle a été renvoyée de la cours pour son comportement trop "libéré". A son retour en Angleterre elle se marie, et peu de temps après cette union elle devient la maitresse du roi Henry VIII.

Ce qui est bien mis en avant dans le film c'est le caractère "caché" de leur liaison. Elle n'a pas la vie d'une favorite, elle ne jouie ni de richesse ni de popularité. Elle reste dans son coin. Puis pour ce qui est de l'enfant mâle qu'elle met au monde dans le film et qu'on dit clairement être celui du roi, il n'en a pas été de même dans la vraie vie. Mary a bien eu un garçon mais il était dit que c'était le fruit de son mariage et non de sa liaison avec le roi. Cela dit, des doutes subsistent... Sa relation avec le roi fut de courte durée, il se lassa et elle céda, sans mal (dans la vie) et avec de la peine (dans le film) sa place à sa soeur Anne.

Cette rupture est beaucoup mise en avant dans le film. Voir Mary mettre au monde l'enfant du roi, qu'elle aime profondément, alors que ce dernier préfère aller vers Anne, est très émouvant. Elle doit abdiquer, et c'est encore plus dur pour elle en sachant que c'est sa soeur qui lui a "piqué" l'homme qu'elle aime. Surtout qu'on voit clairement dans ce film qu'Anne agit par "vengeance".

Boleyn_080313085816102_wideweb__300x375

Dans le film on met donc clairement en avant cette rivalité entre soeurs mais aussi l'amour qui les unis envers et contre tout. Le film montre qu'à la base c'est Anne qui était destinée au roi, mais par manque de "tact" elle n'a pas su se faire apprécier et il a "opté" pour Mary. Cette dernière tombant sous le charme du roi est tombée enceinte et a du être alitée. Lorsque Anne est revenue à la cours (après un séjour en France) elle a su se faire aimer du roi grâce à une "tactique" (enfin, à vous de voir, était ce une stratégie ou de la vertu...) : ne pas répondre aux avances du roi.

Cela a formidablement bien marché. Le roi, habitué à tout avoir, a surement apprécié de devoir se battre pour obtenir l'amour de Anne. Par la suite, le film prend clairement le parti de la faire passer pour la méchante. Une arriviste prête à tout pour obtenir les faveurs du roi, devenir reine et le rester. Car suite à la rupture avec Rome et à son divorce avec Catherine D'Aragon, Anne sait que sa place n'est pas "solide". Elle doit donner un fils au roi. Quitte à plonger dans la folie. Le film raconte alors qu'après de nombreuses fausses couches elle décide de ne pas dire à Henry VIII qu'elle a perdu un bébé et demande à son frère de la mettre enceinte. Elle est alors accusée d'inceste et de trahison et fini exécutée, la tête coupée. Le film se termine sur une Natalie Portman très émouvante et une Scarlett Johanson qui fini enfin par prendre les choses en main. Elle emmène Elizabeth (future reine d'Angleterre), la fille qu'Anne a eu avec le roi, et si'nstalle à la campagne avec elle, son nouveau mari et ses deux enfants.

Dans les faits Anne a été reconnue d'inceste, d'adultère et de trahison, mais on est à peu près sur maintenant qu'il n'en a rien été. On la voit de nos jours comme une martyre. Lorsqu'elle a été guillotinée, elle s'est montrée très digne. Voici ces dernières paroles (alors que dans le film elle reste muette et tétanisée).

"Bon peuple chrétien, je suis venue ici pour mourir, parce que selon la loi et par la loi je dois mourir, alors je ne parlerai pas contre. Si j'ai été amenée à cette fin par la volonté de Dieu, je pense que ce n'est que pour avoir maltraité la princesse Marie 1er (fille que le roi a eu avec sa première femme, Catherine d'Aragon) et médité de la tuer. Je ne suis ici pour accuser personne, ou pour parler de cela, ce dont je suis accusée et condamnée à mort, mais je prie Dieu pour sauver le roi et pour qu'Il lui accorde un long règne, car jamais il n'y eut de prince plus doux et clément, et pour moi il a toujours été un bon et doux souverain. Et si une personne s'intéresse à ma cause, je lui demande de juger pour le mieux. Sur ce, je prends mon congé du monde et de vous tous, et je vous demande du fond du cœur de prier pour moi. Ô Seigneur, ayez pitié de moi, à Vous je recommande mon âme."

Le film met très bien en avant la situation des femmes. Elles étaient les jouets des hommes (pères, frères, oncles, maris, etc...) et ne jouissaient jamais d'une totale liberté. Elles étaient une sorte de monnaie d'échange et devaient se satisfaire de leur condition.

Le roi fréquentait Jeanne Seymour avant la mort d'Anne et il s'est montré avec elle juste après sa mort. Anne est alors vue comme une victime de la cruauté du roi. Incapable de mettre au monde un héritier mâle, Henry VIII n'a reculé devant rien pour se débarrasser d'elle. Il a épousé Jeanne Seymour, qui par la suite est morte en couche. Puis il s'est marié avec Anne de Clèves qu'il répudie au bout de quelques mois ne la trouvant pas à son goût. Il épouse alors Catherine Howard, qu'il fait exécuter deux ans plus tard pour adultère et trahison. Et enfin il épouse Catherine Parr, qui elle aussi meurt en couche.

the_other_boleyn_girl_17465

Eric Bana (et oui encore lui) incarne assez bien ce roi sanguinaire. Peut être est il un peu trop beau pour le personnage mais ce n'est pas bien méchant. C'est même plutôt agréable à regarder. Et puis on est habitué. On a tous vu des tableaux représentant différents rois. Question "beauté" on a vu mieux, mais lorsqu'un acteur doit jouer un roi, on choisi toujours les plus beaux (Leonardo Dicaprio, Eric Bana, Jonathan Rhys Meyer...).

E3873

Ce roi plein de cruauté a largement inspiré Charles Perrault pour le personnage de "Barbe-bleue". L'histoire d'un riche et vieux gentilhomme qui terrifie les femmes, tant à cause de sa barbe bleue que de ses mariages successifs, dont on ne sait ce que les épouses sont devenues. Il propose à une voisine d'épouser une de ses deux filles, mais aucune des deux ne le souhaite. Finalement, la cadette accepte. Quelque temps après les noces, la Barbe bleue doit partir en voyage. Il confie à sa jeune épouse un trousseau de clefs ouvrant toutes les portes du château, mais il y a un petit cabinet où elle ne doit entrer sous aucun prétexte. Rongée par la curiosité, elle pénètre dans cette pièce et y découvre les corps des précédentes épouses, accrochés au mur. Effrayée, elle laisse tomber la clef, qui se tache de sang. Elle essaye d'effacer la tache mais le sang ne disparaît pas. Barbe bleue revient alors en avance. Furieux d'avoir été trahi, il s'apprête à égorger sa femme, comme les précédentes. Comme elle attend la visite de ses deux frères, elle appelle à plusieurs reprises sa sœur, à qui elle a demandé de monter en haut d'une tour pour voir si ses frère arrivaient : « Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? — Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l'herbe qui verdoie. » Au dernier moment, les deux frères arrivent et tuent Barbe bleue. Sa fortune revient à sa femme, qui en fait bon usage et se remarie.

boleyn_243x274 boleyn_243x274_copie

Pour finir sur une note artistique, je tiens à mettre en avant les costumes magnifiques de ce film. Les étoffes sont remarquables et luxueuses. J'ai aimé qu'on respecte ce qu'on savait des personnages. Comme la coiffe de Anne, son collier, le chapeaux et les manches bouffantes du roi, etc...

the_other_boleyn_girl

Posté par Jacobinette à 14:25 - Films - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Voilà qui est drôle : j'ai fait il y a quelques temps un article sur la série les Tudors (http://libraromantica.canalblog.com/archives/2010/09/05/18887422.html) et sais-tu ce qui me tente le plus dans le film dont tu parles (je ne le connaissais pas avant) : c'est Nathalie Portman. J'adooooore cette actrice depuis que je l'ai découverte dans Star Wars. (je m'étonne donc d'avoir zappé un film historique avec elle mdr).
    Après sur les libertés avec l'histoire, si elles viennent du roman, elles sont sans doute à reprocher à l'auteur... et peut-être un peu aussi à la légende qui souvent déforme la "vérité"!

    Posté par mypianocanta, 21 septembre 2010 à 18:42
  • J'aime aussi beaucoup Natalie Portman, idem pour Scarlett Johanson. Et il y a aussi Kristin Scott Thomas dans le rôle de leur mère.

    Il est vraie qu'on peut reprocher la non conformité avec la vraie histoire, mais comme je dis, je préfère regarder le film sans me préoccuper de ça car les jeux d'acteurs, les décors et l'histoire restent très bons !

    Posté par jacobinette, 21 septembre 2010 à 19:37
  • Alala j'ai pas encore eu le temps de le regarder ce film, ça fait des mois qu'il traîne dans mon disque dur! En tout cas j'aime beaucoup ta critique et le parallèle avec Barbe-bleue (qu'on m'avait déjà fait remarqué en cours de littérature). Et puis moi aussi j'aime bien les Tudors ^^

    Posté par Cam, 22 septembre 2010 à 16:17
  • 😂

    😹

    Posté par Y, 25 avril 2017 à 14:23

Poster un commentaire