19 décembre 2011

La Petite Sirène - Hans Christian Andersen Vs Disney

70336275

  9782290342763 df7d4943

Voici ma première participation au challenge "La face cachée de Disney" lancé par isallysun via Livraddict. Son but : découvrir les origines des dessins animés Disney afin de pouvoir faire une sorte d'avant/après. Je commence donc avec l'une des histoires qui a bercé mon enfance : La Petite Sirène.

"Moi je voudrais, parcourir le monde, moi je voudrais, voir le monde danser, le voir marcher sur ses - comment ça s’appelle ? Pieds. On ne va nulle part en battant des nageoires, il faut des jambes pour flâner et danser [...] Comme j'aimerais, si je pouvais, partir là-bas. Je donnerais tout ce que j'ai pour partir d'ici..."

Version française (1989)

Version Broadway en vo. Une pure merveille découverte récemment !

"Je donnerais tout ce que j'ai pour partir d'ici". Voila, c'est dit ! La petite sirène veut se barrer, et ce, quoi qu'il en coute ! Si la version originale d'Andersen et celle de Disney ont beaucoup de différences, une chose ne change pas : la sirène veut devenir humaine.

Chez Andersen, la fille cadette du roi des mers, à défaut de mère, a été élevée par sa grand-mère. Et contrairement à ses cinq sœurs ainées qui apprécient la vie sous la mer, elle, passe son temps à rêvasser dans son "jardin". Un petit lopin de sable où trône une magnifique statut d'homme sous un saule pleureur.

 little_mermaid_prince Ariel-the-little-mermaid-18036753-500-302

Vous l'aurez compris, la petite sirène est insatisfaite ! Vivre sous la mer ne lui suffit plus. Son rêve : découvrir la terre et les humains. Chose qu'il lui est formellement interdite avant ses 15 ans.

Pendant qu'Ariel faisait le plein de babioles en tout genre : fourchettes, pipes, boites à musique, tableaux, etc... La petite sirène d'Andersen se contentait des récits de ses sœurs et de sa grand-mère, sortes de "Contes d'humains", en attendant le jour de son quinzième anniversaire qui lui permettrait de monter à la surface.

Un jour qui va s'avérer décisif dans la vie de la jeune fille. Car la mer, loin d'être calme, fera sombrer un bateau. Et pas n'importe lequel : celui d'un beau et jeune prince. La petite sirène, qui assiste à la scène, décide de sauver le jeune homme qu'elle a aimé dès le premier regard. C'est à partir de ce moment là que les deux histoires, celle d'Andersen et celle de Disney, prennent deux directions différentes...

littlemermaid2-620x

Ariel laisse le prince Éric sur le plage, entendant ses domestiques approcher. Mais du coté de la Petite sirène d'Andersen, il en est tout autrement. Cette dernière profite de la proximité d'un cloitre afin de s'assurer que le prince sera secouru. Cependant, à demi conscient, il prend l'une des jeunes filles du cloitre pour celle qui l'a sauvé...

Quoi qu'il en soit, après cette aventure, les deux sirènes décident de devenir humaines au plus vite ! Elles vont donc voir la sorcière des mers. Une affreuse créature qui ne fait pas de cadeaux. Chez elle, tout se mérite. En échange d'une potion les rendant humaine, les deux jeunes femmes devront lui donner leur voix. Pourquoi : premièrement pour rendre l'accès au prince plus difficile, et deuxièmement parce-qu'elle ont la plus belle voix du royaume des mers. Petit détail : si Ariel perd sa voix via un enchantement, la petite sirène d'Andersen se fait carrément couper la langue. Erggg...

Little_Tongue_Plz_by_JohnSu

source

Deuxième détail. Parce-que se faire couper la langue n'était pas suffisent. La petite sirène d'Andersen aura un deuxième léger effet secondaire à sa toute nouvelle condition d'humaine : chaque pas lui fera l'effet de marcher sur du verre brisé. Ça va être chouette d'avoir des jambes ma mignonne !

Tout cela n'empêche pas nos sirènes de boire la potion. Étant installées près du château du prince, elles ne tardent pas à être secouru par ce dernier. Tandis que l'une (Ariel) a droit à une sublime chambre, l'autre (Andersen) a le privilège (oui oui, c'est un honneur) de dormir devant la porte de la chambre du jeune homme. Ils sont tellement proches ! Quoi qu'il en soit, les deux femmes poissons semblent ravies. Se rapprochant un peu plus chaque jour du moment où le Prince les aimera au point de leur passer la bague au doigt. Ariel doit embrasser Éric dans les trois jours suivant l'absorption de la potion, sans quoi elle deviendra une sorte de ver des mers, esclave d'Ursula la sorcière. Quant à notre petite sirène made in Andersen, elle n'a pas de réel délais pour se faire aimer du Prince. Mais si par malheur il en épouse une autre qu'elle, le cœur de la naïade se brisera, et au levé du soleil suivant les noces elle repartira à la mer sous forme d'écume.

li_merma3 tumblr_lffsinDwAl1qd479d

En attendant, les choses avancent pour nos jeunes femmes. Ariel ne pensent qu'à embrasser le Prince, et son pote Sébastien le crabe décide de lui donner un petit coup de pince ! On connait tous la fameuse scène du clair de lune avec le célèbre "Embrasse-là". Un pur moment de romantisme, gâché par les deux acolytes de la Sorcière. Et oui, Ursula ne veut pas qu'Ariel tombe dans les bras du Prince. Elle déteste le roi des mers, et pour se venger de lui, elle espère bien prendre la sirène dans ses filets, quitte à user de magie.

Du coté d'Andersen, pas de Sorcière à l'horizon. La sirène a un autre obstacle : le cœur du prince est déjà pris. En effet, il est amoureux de la jeune fille du cloitre, qu'il considère comme sa sauveuse. Cependant, persuadé qu'il ne pourra jamais l'épouser, en galant homme qu'il est, il avoue à la sirène qu'elle est en deuxième position sur la liste de celles qu'il aime. Comme c'est charmant !!! Il faut dire qu'à défaut de voix la jeune femme est d'une grande beauté. Quant à sa démarche (malgré la douleur), elle est celle d'une danseuse étoile.

Seulement, le prince a des parents, et ces derniers veulent le marier à une princesse d'un pays lointain. Une histoire de "fusion" (tiens, ça me rappelle un épisode de "Once upon a time"). Dur dur la vie de chateau ! Il explique alors à la sirène qu'elle l'accompagnera dans son voyage jusqu'à la princesse. Un voyage qu'il accompli par pur devoir, bien décidé à ne pas épouser la jeune fille, préférant largement sa princesse des mers...

tumblr_lg5mobl2t41qc99q9o1_500

Pour Ariel, alors que tout semblait avancer à merveille, la sorcière vient mettre son grain de sel (encore). Désireuse d’empêcher coute que coute l'union de nos deux héros, elle va jusqu'à séduire le prince grâce à la voix d'Ariel contenu dans son médaillon en forme d'escargot. Le jeune homme, qui avait entendu sa belle chanter lors de son sauvetage, est alors persuadé d'être face à sa sauveuse. Que nenni !

Comme hypnotisé, Éric décide d'épouser Ursula. Mais Ariel n'a pas échangé sa queue de poisson contre les jambes d'une pleurnicheuse. Elle veut récupérer son du, heuuu, son prince... Que le combat commence !!!

Walt-Disney-Screencaps-Princess-Ariel-Ursula-walt-disney-characters-26471682-2560-1440

Ariel pas contente !!!

Elle arrive juste à temps pour stopper le mariage, réveillant Éric de sa torpeur par la même occasion. Seulement, à défaut de baiser, elle redevient sirène. Une fois la sorcière éliminée, non sans l'aide d’Éric et de Papa (alias roi des mers), Ariel se retrouve de nouveau seule sur un rocher à contempler l'amour de sa vie... Mais encore une fois, Papa et son super trident magique est là ! Il offre alors une superbe paire de jambes à sa fille adorée afin qu'elle puisse rejoindre son beau prince.

Si pour Ariel la fin est à la hauteur des happy end de Disney, il n'en est pas de même pour La Petite Sirène d'Andersen. Quelle ne fut pas la surprise du prince en découvrant que la princesse qu'il doit épouser n'est autre que la jeune fille du cloitre. Ravi, les noces ont lieux sur le champs. La petite sirène a le cœur brisé, et attend son sort patiemment. Mais alors que tout semblait joué d'avance, ses sœurs viennent à son aide. Ces dernières ont vendu leurs cheveux à la sorcière des mers en échange d'un poignard magique.

knife Dulac-LittleMermaid04

Si elle tue son prince avant le levé du soleil, elle retrouvera son apparence de sirène et retournera vivre auprès des siens. Seulement il est impossible pour elle de mettre fin aux jours de celui qu'elle aime. Le soleil se levant, la petite sirène retourne une dernière fois à l'eau avant de se changer en écume des mers... Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! Celle qui a aimé et sacrifié sa vie est alors élevée au rang de fille des airs. Ainsi, invisible aux yeux des humains, elle devra pendant trois cents ans veiller sur les hommes afin de gagner une âme. Chose que n'ont pas les sirènes contrairement aux humains.

 The Little Mermaid 1976

Et la morale dans tout ça ? Certains peuvent voir dans cette histoire le fait qu'il ne faut pas vouloir aller outre sa nature, sans quoi on ne récoltera que du malheur. On peut aussi considérer La Petite Sirène comme l'image de l'adolescente qui ne réfléchi pas au chemin choisi pour arriver à son but. Aveuglée par l'image de son beau prince, elle ne peut attendre un jour de plus, et est prête à mettre sa vie en jeu en se faisant aider par une abominable sorcière.

Le fait d'attendre ses 15 ans pour avoir le droit de monter à la surface peut être vu comme un rite initiatique. À une époque les garçons partaient à la chasse pour la première fois. Pour La Petite Sirène cela fonctionne un peu comme un test. Appréciera t-elle ce qu'il lui est permis : admirer les humain de loin. Ou en voudra t-elle plus ? Un peu comme notre première sortie le soir. Respecterons nous le couvre-feu et les interdits ou irons nous vers le coté obscur de la force...

La Petite Sirène décide de braver les interdits. De renier sa nature par amour pour son prince. Seulement, l'histoire ne s'arrête pas à sa défaite. Certes elle ne réussit pas à se faire aimer du prince, ou du moins à être la seule qu'il aime. Mais alors que sa fin était toute tracée : écume des mers, la voici transformée en fille des airs. Comme quoi, ses choix et ses actions ont été récompensés ? Elle a aimé d'un cœur pur, et s'est refusée à tuer le prince afin de sauver sa propre vie. Voir le prince heureux est plus important que son propre bonheur. Elle celle qui aurait pu vivre 300 ans dans la peau d'une sirène, se voit donner la possibilité d'acquérir une âme ? Finalement, n'est-ce pas un happy end ? La vie éternelle ne vaut elle pas quelques sacrifices. La Petite Sirène n'était-elle pas dès le début plus attirée par l'humanité que par l'humain ?

Posté par Jacobinette à 15:50 - Littérature - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    très belle analyse de ce livre (et film). j'ai beaucoup aimé la version de Disney pour son happy-end, on en oublie la cruelle fin d'Andersen... mais c'est une très belle histoire. je pense la lire pour ce challenge.

    à noté au passage, la dernière vidéo m'a apporté une joie immense, pourquoi ? tout simplement parce que la musique en bande son, je la cherchais depuis presque deux ans ^^ alors merci

    Posté par pimousse4783, 19 décembre 2011 à 19:09
  • Ohhh je sais ce que sais que chercher un truc durant des mois voire des années, et boom tomber dessus par hasard. Alors ravie d'avoir pu t'aider ^^

    Posté par Jacobinette, 19 décembre 2011 à 19:32
  • La vie éternelle ne vaut elle pas quelques sacrifices ? MDR on dirait une phrase sortie tout droit d'un vieux livre de catéchisme.
    Trêve d'ironie : je n'ai jamais beaucoup apprécié la Petite Sirène que ce soit celle d'Andersen dont la morale justement est plus qu'ambiguë que celle de Disney que je trouvais mièvre (et dramatiquement mal chantée en français en prime).
    Du coup, c'est une des rares histoires de princesses qui ne sont pas dans ma bibliothèque ni ma DVDthèque

    Malgré tout, ton parallèle est fort bien fait

    Posté par Mypianocanta, 20 décembre 2011 à 18:58
  • Ohhh moi j'aime la version Disney d'un amour passionné lol Mais attention, seulement la version vf de 1989. J'adorais les chansons. Il n'y a que trois dessins animés où je connais les chansons par coeur : Ariel, La Belle et La Bête et Aladdin. En fait, ce sont mes trois préférés (de Disney).

    Posté par Jacobinette, 20 décembre 2011 à 23:16
  • P.S : je dois avouer que le catéchisme est un monde totalement inconnu : je n'ai pas été baptisée et je vais dans les églises seulement pour les mariages et autres cérémonies. Mais j'aime à me dire agnostique plutôt qu'athée.

    Posté par Jacobinette, 20 décembre 2011 à 23:17
  • Pour Disney , je préfère les plus vieux (question de génération sans doute ). Quand au catéchisme, je préfère les versions plus actuelles que celles que j'ai eu mais je me considère plus comme chrétienne au sens large du terme que complètement catholique et surtout pas traditionaliste.

    Posté par Mypianocanta, 21 décembre 2011 à 10:49
  • Donc tu dois aimer "Blanche-Neige" j'imagine ? Moi en y réfléchissant bien c'est les plus vieux que j'aime le moins. Comme tu dis, ce doit être une question de génération.

    Posté par Jacobinette, 21 décembre 2011 à 11:54
  • Oui j'adore Blanche-Neige mais mon préféré est Bambi

    Posté par Mypianocanta, 22 décembre 2011 à 20:38
  • Moi j'ai toujours préféré les êtres humains aux animaux. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai jamais vu certains Disney tels : Les Aristochats, Rox et Rouqui, etc... Je préférais les personnages en qui je pouvais me projeter.

    Posté par Jacobinette, 22 décembre 2011 à 22:50
  • "P.S : je dois avouer que le catéchisme est un monde totalement inconnu : je n'ai pas été baptisée et je vais dans les églises seulement pour les mariages et autres cérémonies. Mais j'aime à me dire agnostique plutôt qu'athée."
    Ahh anfin quelqu'un comme moi!
    Quand je dis que je suis pas baptisée c'est "haaaaaan ah ouais? mais pourquoi?" ben parce que!!
    Je suis très contente et mm fière de ne pas être baptisée d'une religion que je n'aurais pas choisi (étant que nouveau-né c'est dur d'avoir des réflexions métaphysiques!). Avant je me disais agnostique, mais maintenant je me sens plutôt déïste!
    Bon trève Jésus!

    La Petite Sirène est sur le podium de mes Disney préférés donc attention grande objectivité! lol Justement moi je trouvais que les chansons de la version française étaient parmi les meilleurs de Disney! Mais c'est peut-être parce que sont dans mon crâne depuis trop longtemps. Mais elles sont super jolies, nan? si?
    En ce qui concerne les morales des deux histoires, je trouve celle du dessin animé beaucoup plus jolie et surtout plus accessible (bon en mm temps c'est normal c'est pour les gosses au départ) alors que celle du livre te donne surtout envie de te suicider! Et puis du coup l'histoire du livre me paraît plus compliquée et plus capillotractée! nan mais c'est quoi cette méga-giga coïncidence de oh comme par hasard la fille du cloître c'est la fille qu'il doit épouser ça tombe trop bien!

    Ha Bambi c'est pas un dessin animé que je me reverrai en boucle! Bon c'est mimi, Pan-Pan, Fleur et compagnie, mais il se passe rien! A part la maman de Bambi qui meurt c'est le seul fait vraiment notable! J'ai jamais trop aimé ceux avec les animaux ( ben oui les princesses y'a que ça de vrai!) mais celui que je me suis passé en boucle étant petit c'est le Roi Lion, mais en même temps les lions dedans ont des comportement très humains, c'est peut-être pour ça. Et puis l'histoire est compliqué quand même! (meurtre, usurpation, exil, tyrannie,...)

    Blanche-Neige aussi j'en ai usé la bobine mais franchement en y repensant, qu'est-ce qu'elle est bête! C'est bien le cliché de la princesse victime ça, comme Cendrillon ou Aurore. Elles foutent rien et encore quand empire pas le truc, et souvent elles dorment en attendant qu'on viennent leur rouler une pelle! Et ben bravo! Quel exemple!

    Posté par Cam, 24 décembre 2011 à 03:22
  • Je me souvient d'avoir lu cette histoire ^^ seulement dans ma version elle tuées belle et bien son prince et c'est d'ailleur pour cette raison qu'elle devait rachetée son âme en vaillant sur les humains en tant que fille de l'air

    Posté par yukari-chan, 02 octobre 2012 à 17:31

Poster un commentaire