26 septembre 2010

Mysterious Skin

mysterious_skin affiche_mysterious_skin

Présentation : A huit ans, Brian Lackey se réveille dans la cave de sa maison, le nez en sang, sans aucune idée de ce qui a pu lui arriver. Sa vie change complètement après cet incident : peur du noir, cauchemars, évanouissements... Dix ans plus tard, il est certain d'avoir été enlevé par des extraterrestres et pense que seul Neil Mc Cormick pourrait avoir la clé de l'énigme. Ce dernier est un outsider à la beauté du diable, une petite frappe dont tout le monde tombe amoureux mais qui ne s'attache à personne. Il regrette encore la relation qu'il avait établie avec son coach de baseball quand il avait huit ans. Brian tente de retrouver Neil pour dénouer le mystère qui les empêche de vivre...

Mon avis : 5/5

On m'avait conseillé ce film en me précisant qu'il était très dur. Je confirme, ce film est du genre à vous suivre même une fois fini. Certaines scènes sont presque douloureuses tant elles semblent réalistes. Cela dit, je trouve qu'il est bien par moment de montrer les choses telles qu'elles sont. C'est une façon de faire passer le message, certes une façon un peu brute, mais au moins il passe.

Ce film met en avant l'histoire de deux jeunes hommes. L'un, Neil, est du genre pommé. Il a subi des sévices sexuels lorsqu'il avait 8 ans. Son coach a réussi a lui faire croire que ce qu'il faisait était bien pour lui, et qu'il devait le voir comme une preuve de son amour. Neil qui vit seul avec sa mère, se sent alors aimé, unique. Il ne parle à personne de tout ça. Cela dit, sa meilleure amie Wendy ne met guère longtemps à comprendre ce qu'il a vécu mais elle accepte de garder le secret.

i_5322_15557673ltd

Le coach va abuser de Neil pendant un an, puis il va quitter la ville. Le petit garçon continue à vivre, ou plutôt survivre. Il devient un jeune homme perdu, qui se prostitue. Il passe son temps avec des clients de seconde zone, à boire, se droguer, sous le regard aveugle de sa mère. Cette dernière ne se rend compte de rien, elle est à mon sens autant perdue que son fils. Elle vit d'un petit boulot. leur ville est pesante et morne. Très représentative des coins reculés des États-Unis. Le genre d'endroit qui donne l'impression d'être dans un purgatoire. On ne fait que tourner en rond. Neil préfère alors se vider la tête en continuant à considérer son ancien coach comme la seule personne qui l'a aimé...

o100u0

D'un autre coté on a l'histoire de Brian, qui, lorsqu'il n'était qu'un enfant s'est réveillé dans sa cave, le nez en sang, avec aucun souvenir de ce qui l'a mené ici. Les années passent et Brian se persuade qu'il a été enlevé par des extras terrestres. Il rencontre une jeune fille, qui raconte elle aussi avoir été enlevée. Le jeune homme, depuis son "enlèvement" a des pertes de connaissances et des saignements de nez sans raison. Il décide alors de mener son enquête. Il se force à se souvenir, et la seule chose qui lui revient, c'est qu'il n'était pas seul. Un camarade était avec lui, Neil...

Les deux personnages de ce films sont touchants. Cela dit Neil, étant le personnage principal, est celui qui s'impose le plus. Il a été la victime d'un pédophile mais ne s'en rend pas compte. Cela dit, en tant que spectateur, on réalise à quel point ces actes ont cassé sa vie. Une vie qui n'en est pas vraiment une. Il vend son corps comme si ce n'était plus vraiment le sien. On dirait un pantin qui ère dans l'espoir d'être un jour, à nouveau "unique". Son comportement le mène dans des endroits sombres, des lieux où il n'est pas en sécurité. On comprend alors que tant qu'il n'aura pas enfin levé le voile sur son passé il ne pourra pas avancer. Si tant est qu'il puisse encore avoir la force d'avancer avec tout ce qu'il a vécu...

mysterious_skin_2

Ce film est un des plus troublants mais aussi des plus touchants que j'ai vu. Comme je l'ai dit, il est presque douloureux à regarder. Joseph Gordon Levitt incarne avec justesse Neil. Il ne tombe pas dans la caricature. Bien au contraire. Son jeu semble tellement réaliste que le film n'en est que plus troublant. Un film que je vous recommande grandement. Je me répète mais la performance de Joseph Gordon Levitt mérite d'être saluer, ne serait ce que pour la difficulté (enfin j'imagine) d'incarner ce genre de personnage.

Posté par Jacobinette à 22:28 - Films - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • Je l'ai Vu, et ....

    Bonjour, je suis nouvelle, j'ai toujours visité ton site, et je l'aime bien, tes commentaires et articles.
    Lorsque tu mets des extraits de film, alors moi je les regardes en streaming et j'avoue qu'elle sont très intéressante. grâce à toi j'ai pu apprécier et adorer le film Geisha.
    Merci pour ton partage.

    Posté par Razmotte, 27 septembre 2010 à 15:23
  • Ravie que mes articles aient un "impact" sur vous, j'espère que ça va continuer ^^

    Posté par jacobinette, 27 septembre 2010 à 17:16
  • Mdr on se demande bien pourquoi tu as regardé ce film! hein Jaja! ^^

    Posté par Cam, 30 septembre 2010 à 22:10
  • Hé bien non Cam ce n'est pas ce que tu crois lol. En fait, en triant certains articles du blog, je suis retombée sur un d'une cérémonie où Taylor avait gagné et "bb" avait parlé de ce film (car Jo était nominé) comme étant très beau mais aussi très dur. Bon, Jo est un argument, mais promis juré je ne l'ai pas regardé que pour ça... On va dire 30% pour Jo et le reste pour le film 8D

    Posté par Jacobinette, 30 septembre 2010 à 22:14
  • boulversant n'est ce pas!!

    Posté par bb, 02 octobre 2010 à 11:50
  • oui c'est le mot BOULEVERSANT !!!

    Posté par Jacobinette, 02 octobre 2010 à 11:51

Poster un commentaire